Infos Militaires


BARKANE : décès du brigadier Dmytro Martynyouk (1er REC)

SOURCE MİNİSTÈRE DES ARMÉE

La ministre des Armées a appris avec émotion et tristesse le décès du brigadier Dmytro Martynyouk, légionnaire du 1er régiment étranger de cavalerie.

Engagé au sein de l’opération Barkhane, le brigadier Dmytro Martynyouk a été grièvement blessé le 23 avril au Mali lors de l’explosion d’un engin explosif improvisé. Transféré à l’hôpital d’instruction des armées Percy, il a succombé à ses blessures vendredi 1er mai.

La ministre des Armées rend hommage à ce légionnaire mort pour la France. Elle s’incline devant son engagement qui incarne la force de la Légion étrangère. La France est reconnaissante envers ceux qui l’ont choisie, envers ceux qui donnent leur vie pour elle.

La ministre des Armées exprime toutes ses condoléances à sa famille, à ses proches, à ses frères d’armes. L’ensemble du ministère des Armées, en particulier l’armée de Terre et la Légion étrangère, sont à leurs côtés dans cette épreuve douloureuse. La ministre adresse également toutes ses pensées au légionnaire blessé aux côtés du brigadier Dmytro Martynyouk.

Le brigadier Dmytro Martynyouk est mort en luttant contre le terrorisme dans une région où plusieurs groupes mènent des actions violentes contre les populations civiles. Il est mort au nom de convictions et de valeurs qu’il aura défendues jusqu’à son dernier souffle. Au Sahel, la France est et reste engagée aux côtés du Mali, du Burkina Faso, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad dans ce combat sans relâche contre les groupes armés terroristes.

Plus de 6 000 militaires sont engagés en opérations extérieures sur différents théâtres de guerre. Avec courage, professionnalisme et sang-froid, ils défendent inlassablement la France, la liberté et œuvrent à la protection des Français.


En savoir plus
1 min lu

LES EVADES DE DIEN-BIEN-PHU

Article très intéressant que Pierre Chauvet vient de me passer.

La grande aventure de quelques paras évadés en terre inconnue et hostile.C'est un encouragement pour tous car ce que nous vivons en période de confinement n'est rien en regard de ce que ces hommes ont vécu. Bonne lecture.

Cliquez en dessous sur le lien.  PDF assez lourd ( 30 Pages ) Mais super intéressant. A lire.

Les évadés de dien-bien-phu pdf


En savoir plus
1 min lu

Décès du lieutenant-colonel (ITA) David Navet

Décès du lieutenant-colonel (ITA) David Navet commandant en second le groupement de gendarmerie  départementale de l'Isère

Le colonel Yves MARZIN, commandant le groupement de gendarmerie départementale de l'Isère a le regret et l'immense tristesse de vous annoncer le décès du lieutenant-colonel (ITA) David NAVET, commandant en second le groupement de gendarmerie départementale de l'Isère.
La gendarmerie nationale perd un remarquable officier et serviteur. Le groupement de l'Isère perd son second, exemplaire.
Nous perdons un ami sincère et véritable.
Vous pouvez adresser vos messages de condoléances, témoignages, soutien et marques de sympathie à la section commandement du groupement de l'Isère : ggd38@gendarmerie.interieur.fr. ou par courrier à l'adresse postale suivante : groupement de gendarmerie départementale de l'Isère - 21 avenue Léon Blum - BP 2509 - 38035 GRENOBLE CEDEX 2. Ils seront ensuite remis à sa famille.
Signé

Colonel Yves MARZIN
Commandant le groupement de gendarmerie départementale de l'Isère

En savoir plus
1 min lu

157ème ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DE CAMERONE

Commémoration du 157e anniversaire du combat de Camerone à huis clos pour cette année.


La Prise d'armes de Camerone fût un combat qui opposa une compagnie de la Légion #étrangère aux troupes libérales du gouvernement mexicain le 30 avril 1863 lors de l'expédition française au Mexique. Une cérémonie plus qu'émouvante qui nous rappel le respect et la devise des légionnaires tu n'abandonnes ni tes blessés ni tes morts. Merci à la Légion étrangère et au Commandement Légion Étrangère, 1er Régiment pour leur protection leur accompagnement professionnel et accueil chaleureux. En outre, un monument fut élevé en 1892 sur l’emplacement du combat. Il porte l’inscription : « Ils furent ici moins de soixante opposés à toute une armée, sa masse les écrasa. La vie plutôt que le courage abandonna ces soldats Français le 30 avril 1863. à leur mémoire, la patrie éleva ce monument » Depuis, lorsque les troupes mexicaines passent devant le monument, elles présentent les armes.

Une grosse pensée pour nos Amis légionnaires, et en ce jour nous aurions dû être parmi eux à Vaujany pour cette cérémonie. Courage à vous tous.


Cliquez sur la vidéo en dessous.

En savoir plus
1 min lu